Footpatrol Meets | Arthur Lombardo A.K.A 1touche2bal

07.10.22 Footpatrol Meets



Certains d’entre vous se souviennent peut-être de notre format Footpatrol Meets, celui ci fait son grand retour cette année ! Souhaitant développer ce concept pour les années à venir, afin de rencontrer et mettre en lumière les personnes de notre communauté qui repoussent les limites de leur travail. Aujourd’hui  nous sommes parti à la rencontre de Arthur Lombardo A.K.A 1touche2bal.

Footpatrol : Salut Arthur, avant d’entrer dans le vif du sujet, on est ravi de te rencontrer ! Commençons par le commencement, comment vas-tu ?

Arthur LOMBARDO : Salut ! Je suis également ravi de pouvoir échanger avec vous ! À ce moment-là tout va au mieux, merci .

FP : Pour les personnes qui ne te connaitraient pas, est-ce que tu peux nous parler un peu de toi, ton parcours et de ton travail ? 

A.L :  Avec grand plaisir. Je m’appelle Arthur Lombardo, j’ai 24 ans, je fais principalement du design et de la direction artistique.

Pour ce qui est de mon travail, c’est quelque chose que j’ai un peu de mal à définir, je fais surtout ce qui me passionne. C’est donc assez transversal, je dirai que ce qui me captive le plus c’est le produit, son développement, son utilité, sa fonctionnalité et bien entendu son esthétique. Mon travail est d’essayer de concevoir ou de promouvoir au mieux, des pièces ou des marques qui ont un sens. En tout cas pour moi.

Pour ce qui est de mon parcours, j’ai évolué dans différents shops oscillant entre direction artistique, e-commerce, vente… Je suis passé chez Shibuya Quality Store, Jogging et chez The Next Door. J’ai décidé de tenter l’aventure seul pour un petit moment afin de pouvoir aiguiser mes lames, mais aussi laisser la place pour une expérience à l’international qui me permettra je l’espère d’accomplir mes objectifs.

FP : Ton travail semble très axé sur le Gorpcore ? À quel moment et qu’est-ce qui t’a poussé à t’intéresser à cette esthétique ? 

A.L : BRRRRRRR Gorpcore….. Ce mot me fait un peu froid dans le dos. Mais en somme, je comprends, on a besoin de mettre des mots sur des tendances ou des courants pour mieux les identifier.

Je ne m’identifie pas comme faisant partie d’une communauté Gorpcore, mais j’en ressens l’énergie. Ce que je peux dire pour moi, c’est que je suis issu du streetwear comme beaucoup, et j’ai eu ma période gros logo…  C’est vraiment en 2016, voulant suivre ma passion, j’ai fait des études de mode ou j’ai bien compris la notion du beau pour le beau, j’ai surtout compris que ça ne m’intéressait pas.  Et le vêtement qui réunissait le mieux à la fois, l’esthétique et la fonctionnalité était le vêtement dit « technique » ou en tout cas revêtant des textiles complexes et où les formes sont pensées pour l’ergonomie. Je m’égare, mais en gros cette esthétique pour moi, c’est un peu apparu comme une évidence, une voie que je devais suivre.

FP : On dit souvent que nous sommes la somme de nos influences, si tel est le cas pour toi aussi, qu’elles sont les personnes, les marques ou plus largement les mouvements qui t’inspirent ? 

A.L : Yes carrément, pour ma part les personnalités qui m’ont vraiment ouvert les yeux sur le vêtement et sa conceptualisation sont ;

◆ Massimo Osti pour sa philosophie du vêtement.

◆ Errolson hugh, pour son génie de l’ergonomie et son apport dans la conception d’un produit.

◆ Kiko kostadinov, pour l’esthétique et la vision forte et personnelle qu’il a su imposer

◆ Plus récemment Jean-Luc Ambridge, qui est pour moi l’un des plus gros potentiels à venir.

Pour ce qui est des marques y’en à vraiment beaucoup, mais je dirai GR1k, AndWander, Veilance, WTAPS….

FP : Tu nous as dit que tu souhaitais t’envoler pour la Corée prochainement, peux-tu nous en dire plus sur tes motivations ? 

A.L : Carrément ! C’est le projet à l’international dont je parlais plus haut ! La Corée ça fait un moment que j’y pense et je m’étais fait un plan de « pré-adulte » qui consistait à finir mon master, avoir une expérience pro et partir un an à l’international. Les deux premières étapes sont déjà cochées, il me manque plus qu’à partir haha.  J’y vais pour m’ouvrir à une nouvelle culture, mais aussi pour prendre beaucoup de niveau en design, j’ai déjà beaucoup de rencontre à faire là-bas. J’espère revenir grandi.

FP : Si tu devais choisir 3 projets parmi tout ce que tu as fait, lesquels choisirais-tu et pourquoi ?

A.L : Je considère que tout mon parcours jusqu’ici, c’est le prélude. Mais les concepts que je trouve les plus aboutis visuellement sont :

Mais aujourd’hui ce qui m’intéresse le plus c’est vraiment le design donc c’est ça dont je suis le plus fier je pense

FP : Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui essaient de réussir dans l’industrie créative ?

A.L : répondre à cette question ça voudrait dire que j’ai réussi ? Si c’est le cas, je suis incapable de répondre. Mais sinon toujours s’accrocher, saisir les opportunités, et surtout travailler.

FP : Arthur, nous aimerions te remercier pour le temps que tu nous as accordé aujourd’hui ! Y a-t-il quelque chose que tu aimerais partager avec la famille et les amis de Footpatrol pour clôturer le tout ? Un message de positivité, tout ce que tu veux.

A.L : Avec un grand plaisir ! Merci pour l’intérêt que vous m’avez porté ! À très vite !

 

Si vous souhaitez suivre Arthur, rendez-vous ici. Et si vous souhaitez mettre la main sur l’une des ASICS HS4-S GEL-Sonoma 15-50 GTX, rendez vous sur footpatrol.fr 

Recomended Post

Footpatrol Discussions | Alex

Footpatrol Discussions

January 21, 2024

La TEAM FP présente ses Sneakers of the Year 2023

General

January 9, 2024

Le top départ de la SL 72 chez Footpatrol

General

December 19, 2023

Rétrospective : nos Jordan XI de décembre préférées

General

December 16, 2023