Sonny By Name pour Footpatrol x Saucony

01.06.22 General



Sonny By Name, est un membre à part entière de la famille Footpatrol. C’est pourquoi dans le cadre de notre collaboration avec Saucony, nous avons fait appel à lui pour créer une édition limitée de 10 vestes inspirées de la silhouette de la Jazz ’81. Basé dans son studio à Londres, Sonny a utilisé les mêmes matériaux que la chaussure pour créer une veste indéniablement sur mesure et intemporelle. Pour célébrer cette pièce unique, nous nous sommes entretenus avec Sonny pour en savoir plus sur les influences qui se cachent derrière la conception et le processus de fabrication de la veste. Ne manquez pas de consulter le compte instagram de Footpatrol Paris pour savoir comment vous pourrez bientôt mettre la main sur l’une de ces vestes très limitées !

Footpatrol : Salut Sonny, pour les personnes qui ne savent pas qui tu es et ce que tu fais, peux-tu nous parler un peu de toi ?

Sonny : Je suis un designer basé à Londres, qui travaille principalement dans le textile. Actuellement, je me consacre à la marque que j’ai lancée au début de l’année dernière, Sonny By Name.

FP : Peux-tu nous parler du processus créatif et de la confection de la veste ?

S : Mon objectif principal était de retranscrire la Footpatrol x Saucony Jazz en veste. Je me suis donc référé aux matériaux utilisés, ses couleurs et les superpositions de couches présentes sur la chaussure. Une fois le design de la veste finalisé, je pouvais alors commencer à imaginer son patron. Et après avoir produit un exemplaire très prometteur et calibré toutes les tailles moi-même, je me suis senti confiant pour aller de l’avant et produire les 10 pièces totales. Tout le processus de création s’est déroulé dans mon studio à Londres.

FP : Comment as-tu eu l’idée de ce style de veste ? Y a-t-il quelque chose en particulier qui t’a inspiré ?

S : L’idée derrière le style des vestes est née d’une recherche sur les vestes d’aviateur et celles des courses automobiles. Je me suis légèrement inspiré de leurs silhouettes, de leur différentes caractéristiques et surtout de leur durabilité.

FP : Comment était-ce de travailler sur ce projet pour le 20ème anniversaire de Footpatrol ?

S : 20 ans est une grand accomplissement et une étape importante pour Footpatrol, je me suis donc senti honoré quand ils m’ont approché pour travailler sur un projet pour leur anniversaire. C’était un plaisir de travailler avec Asheeba Charles (Directrice créative de Footpatrol) pour développer son design et je suis vraiment ravi de révéler le résultat de ce travail. J’ai beaucoup aimé cette expérience et j’attends avec impatience les futurs projets qui pourraient se présenter à moi.

FP : Comment as-tu appréhendé le fait d’utiliser les matériaux de la chaussure sur la veste ? As-tu rencontré des difficultés ?

S : Le seul défi à relever lors de la manipulation des matériaux a été le daim. L’emplacement et l’inconsistance de son épaisseur ont dû être pris en compte non seulement pour le confort, mais aussi pour des raisons de mobilité du bras. Cette étape fût la plus longue, mais l’une de mes parties préférées du processus, a été de coudre chaque ligne pour créer le même motif en oignon que celui utilisé sur la languette de la chaussure. On retrouve cette technique sur différentes parties de la veste.

FP : Enfin, je suis sûre que les gens vont se demander comment mettre la main sur une des vestes… Peux-tu nous en dire plus ?

S : C’est une bonne question… La veste a été fabriquée en quantité très limitée en raison de sa production artisanale et a été offerte à ceux qui ont participé au projet. Cependant, nous ne pouvions pas ne pas vous laisser l’opportunité de mettre la main dessus. Pour l’instant, je vous conseille de rester à l’affut des comptes Instagram de Footpatrol pour en savoir plus sur comment en obtenir une.

Recomended Post